800 000 $ pour l'innovation minière

Développement économique Canada octroie 800 000 $ à Technosub et au Groupe MISA.

Ces investissements permettront d'innover et d'accroître la productivité, en plus d'améliorer la compétitivité sur la scène internationale.

L'innovation aide aussi à la pénurie de main-d'oeuvre, comme l'indique le ministre fédéral du commerce international, François-Philippe Champagne, présent à Rouyn-Noranda pour l'annonce.

« Quand on a des entreprises innovantes, quand on a des compagnies minières de première classe, quand on a des PME qui non seulement sont à la fine pointe de la technologie chez nous au Québec mais même à l'international, on attire les meilleurs talents. »

- Le ministre, François-Philippe Champagne

Le ministre termine sa tournée au Témiscamingue vendredi.

Une nouvelle génératrice

D'abord, Technosub reçoit 200 000 $ sous forme de contribution remboursable pour remplacer sa génératrice, qui permet de tester des pompes industrielles jusqu'à 800 forces (800 HP).

Son président-directeur général, Éric Beaupré.

« Avec le nouveau réseau qu'on est en train d'implanter, cette contribution-là va servir à installer un système qui va être directement sur le réseau électrique, et on va pouvoir tester des pompes jusqu'à 2 000 forces (2 000 HP). On avait de plus en plus de demandes pour ce type de pompes là. »

Éric Beaupré, PDG de Technosub

Ce nouveau système ne produira pas d'émissions de diesel et réduira significativement le bruit ambiant. Technosub réalise 13% de ses ventes à l'exportation.

Éric Beaupré, PDG de Technosub, présente les pompes à François Legault de la CAQ lors de sa visite. Crédit: Audrey Folliot, Bell Média

Aide à l'innovation

De son côté, le Groupe Mines, Innovations, Solutions et Applications (MISA) reçoit la part du gâteau avec 600 000 $ pour accélérer le développement des entreprises minières innovantes en aidant à la réalisation de projets.

Dix projets par année seront générés, ajoute le directeur général, Alain Beauséjour.

« Ça va servir à déployer l'offre de services de soutien à l'innovation minière sur l'ensemble du territoire du Québec. Ça nous a permis d'embaucher deux ressources qui vont être formées à la méthode MISA pour être en mesure de servir encore mieux les entreprises de la filière. »

- Alain Beauséjour, directeur général du Groupe MISA

Le groupe MISA vise à augmenter son porte-folio d'une moyenne de 35 à 55 projets soutenus pour un total de 8 à 10 M$.