À l'approche des partys des fêtes: Éduc'alcool met les gens en garde

Les partys des fêtes sont de plus en plus imminents et Éduc'alcool souhaite rappeler aux gens que boire de façon responsable est encore et toujours le meilleur moyen pour s'assurer de passer un agréable moment. 

Le président d'Éduc'alcool, Hubert Sacy, y va de quelques conseils: 

«Vous savez que quand il y a des tables sur lesquelles les gens peuvent poser leurs verres, les gens vont boire 30% de moins que lorsqu'il n'y a pas de tables, parce que lorsque l'on est prit toute la soirée avec un verre à la main, on est évidemment portés à boire davantage. De plus, il ne faut pas boire avec l'estomac vide parce que l'effet de l'alcool est amplifié et que ça, ça gâche les soirées.»

L'Abitibi-Témiscaminge championne en termes de consommation excessive, mais...

Selon des statistiques compilées par Éduc'alcool, l'Abitibi-Témiscamingue est réputée pour avoir le coude assez léger. 

Mais Hubert Sacy ne semble pas vraiment inquiet pour notre région:

«C'est effectivement la région où il y a le plus de gens qui ont consommé au moins une fois par mois de façon excessive. Par contre, si ce sont des consommateurs excessifs, ce sont aussi des consommateurs très responsables, car ils sont parmi ceux chez qui on dénote le moins de cas de conduite avec les facultées affaiblies.»

«Je ne perds pas juste mon permis, je perd ma job!»

Le président d'Éduc'alcool a d'ailleurs accepté de nous faire une promesse. 

Il va s'assurer personnellement de ne pas dépasser les bornes pendant le temps des fêtes et de donner l'exemple:

«Moi, il n'y a aucune chance que j'exagère, parce que si ça arrive, je ne perd pas juste mon permis, je perd ma job!»