À vos cannes à pêche

L'attente des pêcheurs est presque terminée.

Il sera permis de taquiner le doré et le brochet demain dans la région.

C'est bon pour la zone 13, qui représente grosso modo l'Abitibi-Témiscamingue.

Les retombées économiques de la pêche, au Québec, sont estimées à un milliard de dollars.

Le ministre régional et ministre de la Faune, Luc Blanchette :

«Comme on a des grands lacs, on en a 2000, la pêche est la principale activité touristique en matière d'exploitation rationnelle de la faune.  On souhaite beaucoup de plaisir aux amateurs en Abitibi-Témiscamingue».

La chasse à l'ours noir est ouverte depuis lundi et jusqu'au 30 juin.