Abitibiwinni veut parler énergie

Des membres de la première nation Abitibiwinni espèrent être entendus dans le processus menant à la modernisation de l'Office national de l'énergie.

Ils se sont déplacés à Montréal pour faire valoir leur droit concernant la construction de pipeline.

Le conseiller de la nation autochtone rappelle qu'Abitibiwinni n'est pas contre l'exploitation du territoire et de ses ressources, mais que les droits ancestraux doivent être respectés.

L'environnement et l'emploi sont les principales préoccupations de la communauté.