Accident à Westwood: « On travaille avec les plus grands experts » - Isabelle Labrie

La minière Iamgold assure tout mettre en oeuvre pour assurer la sécurité de ses travailleurs.

La question se pose puisque trois travailleurs ont été blessés en fin de semaine suite à une chute de roches.

En février dernier, Pierre Audet est mort écrasé contre son camion en raison d'un mauvais ajustement d'un équipement, sans compter un effondrement en mai 2015.

La directrice des ressources humaines à la mine Westwood, Isabelle Labrie, se veut rassurante.

« C'est les plus hauts standards qui sont appliqués en santé-sécurité ici, par l'ensemble de l'équipe, autant au niveau de la direction, de la supervision que des employés. On travaille avec les experts les plus compétents en mécanique des roches. La mine Westwood, c'est un gisement complexe, on est situé sur plusieurs failles. On est très concernés par ce qui se passe et on y porte une attention. »

L'enquête se poursuit

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) et la Sureté du Québec poursuivent leur enquête pour les trois travailleurs blessés.

Deux ont subi des blessures mineures, et l'autre est soigné à Montréal, mais on ne craindrait pas pour sa vie.

La CNESST a fermé le secteur où l'événement s'est produit jusqu'à nouvel ordre.

Isabelle Labrie indique que le niveau 132-2 est une galerie isolée qui sert surtout aux travaux d'exploration et aux infrastructures.