Agrandissement de la fosse à Malartic : les réactions

Les réactions fusent de toutes parts suite à l'annonce de Québec qui donne à la mine Canadian Malartic la permission d'agrandir sa fosse et de dévier la route 117.
 
Six années de vie sont ajoutées à la mine et 1250 emplois seront maintenus, selon la minière.

La Chambre de commerce de Malartic parle du jour 1 du nouveau Malartic et d'une bonne qualité de vie à venir.
 
La Ville d'Amos, qui avait appuyé le projet, se dit fière de la décision, alors que le Chambre de commerce et d'industrie de Rouyn-Noranda parle d'un atout majeur pour l'économie et le milieu communautaire de la région.
 
L'Association minière du Québec se dit enthousiasme et ajoute que les dirigeants ont pris des engagements clairs pour le respect de la population et de l'environnement.

Finalement, la Chambre de commerce et d'industrie de Rouyn-Noranda se réjouit de l'annonce, qui permet à des entreprises de continuer de se développer.  Pendant ce temps, le maire de Rouyn-Noranda, Mario Provencher, parle de richesse minière de la région qui s'affirme encore une fois.