Amos juge être un meilleur endroit pour le centre de cancérologie

Sébastien D'Astous estime que le centre de cancérologie prévu à Rouyn-Noranda devrait se réaliser à Amos.

Le maire de la Ville rappelle qu'un projet de radio-oncologie avait été déposé chez lui par le passé et était beaucoup moins dispendieux que le projet actuel.

Les deux oncologues régionaux sont d'ailleurs basés à Amos.

« Nous autres, on a l'espace nécessaire, on a les oncologues, et on est convaincu que le projet serait réalisable pour une fraction du prix, surtout que là, les appels d'offres sont sortis et c'est sorti pas mal plus élevé que prévu. »

Sébastien D'Astous

Il nous a été impossible de vérifier les allégations du maire concernant les dépassements de coûts du centre de cancérologie de Rouyn-Noranda au moment de publier.

Info Énergie constate toutefois que l'appel d'offre pour les travaux de construction au civil a été allongé jusqu'à 15h aujourd'hui (mardi), alors qu'il fermait d'abord jeudi dernier.

Sébastien D'Astous aimerait que le projet d'Amos soit relancé et que le ministre régional sortant, Luc Blanchette, réévalue sa position.

« On pense qu'on devrait relancer Amos sur ce projet-là, puis valider combien ça pourrait couter pour les contribuables d'avoir un centre de radio-oncologie à Amos, d'autant plus qu'on pourrait avoir l'IRM fixe pour venir compléter les équipements. »

En contexte de campagne électorale, le CISSS a préféré ne pas commenter.