Attirer de la main-d'oeuvre étrangère

La MRC de la Vallée-de-l'Or va tenter d'attirer des étrangers pour contrer la pénurie de main-d'oeuvre qui se fait sentir.

Elle investit 130 000$ sur deux ans, montant qui sera doublé par un programme provincial auquel seule la MRCVO a été acceptée cette année en région.

Il faut faire connaitre les avantages de la Vallée-de-l'Or auprès des étudiants, des résidants des autres régions et des nouveaux arrivants.

La directrice du Service du développement local et entrepreneurial à la MRC, Marie-Andrée Mayrand, nous parle du plan d'action à venir :

«On veut concevoir des guides pour aider l'employeur lors de l'arrivée d'immigrants.  Faire de l'intégration en entreprise, mais dans la communauté.  Beaucoup d'outils seront développés dans un premier temps.  On n'a pas la science infuse, on doit réunir tout le monde pour voir qui a des idées».

Entre 2005 et 2014, la MRCVO a accueilli plus de 38% des immigrants de l'Abitibi-Témiscamingue.