« Avec le départ de Boissonneault, il faut tout recommencer » - Bernard Flébus

Le maire de Ville-Marie, Bernard Flébus, a l'impression d'avoir fait un pas en avant, et deux en arrière.

Suite à la création d'un comité de vigie pour assurer le suivi du projet d'agrandissement de l'hôpital, les nouvelles étaient encourageantes.

Le président-directeur général du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue s'était engagé à assurer un suivi mensuel de l'avancement du dossier.

Mais voilà que Jacques Boissonneault a remis sa démission.

Une annonce qui déçoit et inquiète le maire Flébus pour la suite des choses.

« Tout le lien de communication qu'on avait bâti avec monsieur Boissonneault va être à refaire. On repart toujours de zéro, c'est ce que je trouve un peu dommage, il faut refaire des représentations, mais on ne se décourage pas. On a bien hâte de voir qui va être nommé par monsieur [le ministre de la Santé, Gaétan] Barrette. »