Avion-ambulance : Guy Bourgeois veut plus d'efficacité

Guy Bourgeois promet de s'asseoir avec la direction du CISSS pour éviter un autre cas de famille séparée par l'avion-ambulance.

Info Énergie vous apprenait cette semaine qu'une fillette de deux ans a dû faire le transport de Val-d'Or vers Montréal sans sa mère, à qui l'accès à l'avion-ambulance a été refusé.

C'était pourtant une promesse du ministre de la Santé, en février.

Guy Bourgeois dit l'avoir déjà signalé à son collègue Gaétan Barrette :

«Je lui ai parlé.  Ça m'interpelle énormément.  Je m'attends à ce que le CISSS porte une attention plus que particulière à ça.  Qu'on s'assure que sur l'avion, il y ait la possibilité d'accompagnement».

- Guy Bourgeois

La CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue soutient de son côté que ce n'est pas lui qui autorise les embarquements, mais une branche du ministère de la Santé.