"Bombardier, c'est complètement obscène" - Marc Lemay

La saga entourant le salaire des dirigeants de Bombardier continue de susciter la controverse.

Les patrons ont reculé à pas de tortue sur une augmentation de salaire substantielle alors que la compagnie a été subventionnée à la hauteur de 1.3$MM par Québec et a procédé à des mises à pied.

Notre chroniqueur Marc Lemay a livré le fond de sa pensée ce matin dans La Faune :

«Celui qui est président de Bombardier, lui, son salaire annuel est de cinq millions de dollars.  On coupe en santé, chez les plus pauvres, et pendant ce temps-là, on donne 1.3 milliard à Bombardier pour se payer des salaires éhontés et obscènes».