C'est le "last call" pour le compostage dans la MRC d'Abitibi

La MRC d'Abitibi dépose un projet de règlement d'emprunt pour sa future plate-forme de compostage, qui sera érigée à Amos.

Il sera entériné en octobre.

D'ici là, les 17 municipalités du territoire devront avoir donné leur mot final : mercredi, St-Félix a dit vouloir se désister alors que La Corne pourrait adhérer.

Il faudra savoir qui embarque ou pas éventuellement, ce qui modifie le coût du projet par porte.

Le préfet de la MRC d'Abitibi, Martin Roch :

«La Ville d'Amos nous a signifié qu'elle en a besoin, par les obligations réglementaires imposées pour 2021-22.  Les autres municipalités, de léguer une infrastructure, dans 20 ans, payée, pour toutes les générations futures pour la gestion du compost, c'est fort.».

- Martin Roch

François-Olivier Dénommé, Bell Média

Le plus bas soumissionnaire de l'appel d'offres offrait ses services pour 2.1$M.