C'est oui à Raglan

Les syndiqués Métallos de la mine Raglan, dans le Nord-du-Québec, disent oui à un nouveau contrat de travail.

C'est une entente de cinq ans qui met fin aux menaces de grève.

Durant cette période, la hausse salariale sera de 13.5%, en plus de primes et de bonis qui sont majorés.

Un comité de travail sera mis sur pied pour analyser les horaires de travail.

Pour le syndicat, il était important d'améliorer les conditions de vie sur le site.