«C'est tellement du bon monde» - Réjean Guay

C'est toujours l'onde de choc à Rivière-Héva après l'incendie qui a endommagé l'entreprise les Oeufs Richard, tuant au passage plus de 56 000 poules.

Le conseil de ville se réunit mardi soir et il sera question de comment aider la compagnie.

Pour le maire Réjean Guay, c'était non seulement un employeur de qualité, mais un citoyen corporatif exceptionnel :

«C'est une grosse perte pour Rivière-Héva.  C'est une fierté pour la ville et c'est un bon entrepreneur, avec une trentaine d'employés.  Quand la municipalité avait besoin d'un tracteur, ils étaient tout le temps prêts à aider».

- Réjean Guay

La compagnie a déjà annoncé qu'elle comptait poursuivre ses activités.