C'est un départ pour la Traversée du Lac-Abitibi

45 passionnés d'expédition extrême entament aujourd'hui la 24e Traversée du Lac-Abitibi.

En cinq jours, 9 femmes et 36 hommes traverseront en ski de fond les 100 km séparant l'ouest du lac, en Ontario, et la ville de La Sarre, en Abitibi-Ouest.

Armé de 100 lbs de matériel dans des traineaux, chaque participant est autonome.

La consultante en développement plein air à Tourisme Abitibi-Témiscamingue, France Lemire, est une fidèle participante depuis 11 ans.

On lui a parlé 20 minutes avant le départ dans J'aime ça l'matin et elle était très fébrile.

« Le fait qu'on soit 45, ça va faire une belle synergie. C'est quand même des gens qui sont habitués de se retrouver dans de situations comme ça, mais c'est pas mal magique. Le fait qu'on ait des températures très clémentes cette année, ça va faire vraiment une énergie de fête qui va régner dans le groupe à chaque soir. »

Des défis à la tonne

Évidemment, ce genre d'expédition présente plusieurs défis, même pour les habitués.

Outre les aléas de la météo, les participants seront confrontés à eux-mêmes et repousseront leurs limites, parcourant 20 km par jour.

C'est difficile, reconnait France Lemire.

« Monter les campements, démonter les campements le lendemain matin, creuser la neige pour se faire des petits îlots de cuisine, installer les brûleurs, faire chauffer l'eau qu'on boit, on ne relaxe jamais mais on apprend tellement à faire une expérience comme ça! »

Les participants seront de retour samedi, 15h, à l'aréna Nicol Auto de La Sarre.