«C'est une catastrophe qui s'en vient» - Marc Lemay

Marc Lemay a de sérieux soucis pour l'éducation des garçons.

Le taux de diplomation est à la baisse et la tendance est négative.

Selon lui, c'est maintenant qu'il faut agir.

Notre chroniqueur Marc Lemay a donné son opinion dans Le Boost ce matin :

«Pour moi, c'est une catastrophe qui s'en vient et on s'en va dans le mur.  À l'époque, on a mis la priorité sur une éducation de qualité pour nos filles, et c'était parfait de le faire, je ne le nie pas.  Il faut qu'on repense l'éducation et n'attendons pas d'avoir toute une génération de sacrifiés».

- Marc Lemay

Pour Marc Lemay, la solution passe par un enseignant plus actif :

«C'est plein de testostérone ces jeunes-là.  Tu les fais jouer, tu leur donnes du sport et tu enseignes en même temps.  Il n'y a rien de mieux qu'une randonnée en vélo ou de la marche en forêt pour leur expliquer la nature».

- Marc Lemay

Marc Lemay reconnaît que l'attrait d'une paye rapide pour un jeune peut être tentant, mais qu'à long terme, il fera plus d'argent avec un diplôme.