«Ça prend un décorum» - Marc Lemay

Notre chroniqueur Marc Lemay aimerait que les politiciens soient convenablement vêtus lorsqu'ils sont en fonction.

Il donne écho au nouveau code vestimentaire adopté par certains élus qui viennent d'entrer à l'Assemblée nationale.

L'ancien député fédéral a livré son opinion dans le Boost ce matin :

«Je pense qu'il doit y avoir un certain decorum.  De là à faire tout un plat, c'est non.  Au Bloc québécois, on avait le président de la Chambre des communes qui nous avait donné les règles correctes».

- Marc Lemay

Par ailleurs, avec des cas de drogue du viol répertoriés à Rouyn-Noranda récemment et la saison des partys de bureau qui bat son plein, l'avocat criminaliste a tenu à prôner la prudence :

«J'ai appris que ceux qui vendent du GHB ces temps-ci, ce sont des filles.  Elles vont ensuite profiter des filles victimes.  Ce n'est pas arrivé juste une fois, c'est une tendance.  C'est dégueulasse.  Ça n'a pas de maudit bon sens».

- Marc Lemay