Ça regarde mal pour les caribous de Val-d'Or

La situation des caribous de Val-d'Or s'envenime.

Le ministre de la Faune et ministre régional Luc Blanchette dépose un rapport préliminaire de sa zone d'habitat.

Dans ce rapport, on peut lire qu'il en coûterait 3$M pour restaurer la zone, un autre 5$M sur 50 ans pour contrôler les prédateurs et que l'impact d'une restauration forestière dans ce secteur mettrait en péril 187 emplois.

Et même si tout ça était fait, rien ne garantirait le succès de l'opération et une survie à long terme du troupeau qui est actuellement de 18 membres.

Les groupes environnementaux sont furieux.

L'Action boréale de l'Abitibi-Témiscamingue parle de menteries, de lâcheté du ministre et demande que quelqu'un d'autre s'occupe du dossier.

De son côté, l'Association minière du Québec juge sage la sortie du ministère.