«Ce n'est pas une bonne blague, c'est un crime grave» - Marc Lemay

Marc Lemay

Une vague de méfaits sur automobiles fait craindre le pire aux autorités ces temps-ci.

À plusieurs endroits en région, des gens se sont plaints de s'être fait dévisser des boulons sur leurs pneus par un ou des malfrats.

Le geste pourrait avoir de graves conséquences, explique notre chroniqueur et avocat Me Marc Lemay :

«C'est un geste d'irresponsabilité totale.  La personne ne peut pas faire autrement que de se douter qu'il peut y avoir un accident.  Elle pourrait même être accusée de meurtre.  J'en ai eu des frissons.  Ça se peut pas que quelqu'un soit assez imbécile pour penser faire un geste comme ça».

- Me Marc Lemay

Par ailleurs, Marc Lemay a parlé dans le Boost ce matin de la décision de la Cour supérieure de permettre de faire pousser du cannabis à la maison, malgré les doléances de Québec :

«La loi ne s'applique pas, elle est suspendue tant qu'un tribunal final n'aura pas rendu une décision.  La décision de la Cour supérieure lie les cours inférieures.  C'est clair que ça va se retrouver en Cour d'appel».

- Me Marc Lemay