Century mining : à la juge de décider

Le sort de la minière Century mining est entre les mains de la juge Denise Descôteaux.

Au terme d'une seule journée de procès à Val-d'Or, c'est elle qui va décider si la compagnie est coupable de négligence criminelle sur un employé en 2007, qui a été lourdement handicapé.

Sa décision devrait être rendue à la fin mai.

Même si un verdict de culpabilité était prononcé, ce n'est pas certain qu'il y ait une suite, explique la procureure de la Couronne, Me Andrée-Anne Gagnon :

«C'est uniquement une amende.  Une compagnie ne peut pas être envoyée en prison, ni ses dirigeants.  On va être mis sur la liste d'attribution des montants de la faillite, au même titre que n'importe qui.  Je ne suis pas prioritaire parce que c'est une condamnation criminelle.  Il y a de fortes chances qu'on ne voit jamais la couleur de cet argent-là».

Century mining a fait faillite en 2012.