Charles Bizimana non-coupable

L'ex-prêtre de Val-d'Or, Charles Bizimana, est reconnu non-coupable.

C'est la décision du juge Steve Magnan, qui le libère donc des accusations d'agression sexuelle, de séquestration et de voies de fait sur une septuagénaire qui pesaient contre lui.

En rendant son verdict, le juge Magnan a précisé qu'il ne croyait ni la victime, ni l'accusé, mais qu'il entretenait tout de même des doutes raisonnables sur la culpabilité de Bizimana. 

La victime disait avoir été embrassée et touchée contre son gré par l'ex-prêtre qui, rappelons-le, est originaire d'Afrique.

L'avocat de la Défense, Daniel Faucher : 

«Moi, j'ai toujours cru mon client. Notre justice est différente de la leur, alors il n'était pas au courant de comment ça pouvait se passer et il ne savait pas trop comment se comporter. Il était pris dans une sorte d'engrenage.»

Bizimana a aujourd'hui 45 ans et avait été relevé de ses fonctions au dépôt des accusations.

La Couronne n'a pas voulu commenter et étudie la possibilité de porter la décision en appel. 

*Avec la collaboration d'Anthony Martineau