Cinq ententes intermunicipales ratifiées au Témiscamingue

Le maire de Ville-Marie, Bernard Flébus, se réjouit de la récente ratification de cinq ententes intermunicipales au Témiscamingue.

Au conseil municipal, lundi, la Ville s'est notamment entendue avec la Première nation Kebaowek, près de Kipawa, pour la gestion des constats d'infraction.

Une entente pour la Régie intermunicipale de la sécurité incendie, une autre pour les services d'inspecteur municipal avec Notre-Dame-du-Nord et pour l'équipe de hockey junior Les Pirates ont aussi été entérinées.

Trois autres municipalités ont aussi demandé de l'aide pour les services de camp de jour.

Selon le maire Flébus, ce genre de collaboration était impensable en 2009, mais c'est dans l'air du temps.

Ça veut dire moins de dédoublements et ainsi de meilleurs services pour les citoyens.

« Toute la notion économique fait que, pour donner un bon ou un meilleur service aux citoyens, je pense qu'on est un peu obligé d'aller par cet incontournable. Le fait de payer à plusieurs des ressources dans divers domaines, ça nous permet d'avoir des gens plus spécialisés. »