CRASHED ICE: le Rouynorandien Jérémy Bergeron termine 57e

Le Rouynorandien Jérémy Bergeron a terminé au 57e rang en finale du Red Bull Crashed Ice, à Ottawa samedi.

L'athlète de 25 ans visait un top 32 pour sa 9e participation, mais sa course ne s'est pas déroulée comme il l'espérait.

Il a joué de malchance dès le départ.

« Il faisait froid donc j'ai mis des mitaines par-dessus mes gants. De la façon dont la barrière ouvre, on a les mains dans la penture, et de la façon dont le départ était fait, tu te lançais vraiment dans le vide. Le gant est resté pris dans la penture, ça m'a débalancé dans la chute et à cause de ça, je n'ai vraiment pas eu le départ canon que je voulais, ça m'a déstabilisé à la seconde qu'il ne fallait pas. »

Jérémy Bergeron est déçu du résultat, mais compétitionnait tout de même contre deux vétérans, qui prenaient leur retraite après leurs 28e et 10e participations.

« J'étais prêt mentalement et tout, mais la piste était extrêmement technique, tu ne pouvais pas vraiment patiner. Ç'a bien été, mais pas le départ que j'espérais. J'ai essayé de rattraper en milieu de course, mais j'ai fait une erreur et dans une montée, je suis tombé et j'ai perdu toute ma vitesse. »

La veille (vendredi) en qualifications, Jérémy Bergeron avait terminé 53e le matin.

Il avait donc dû faire une seconde ronde de qualifications pour atteindre la finale des 64. Il s'est alors classé 57e.

Sa participation pour l'année prochaine est incertaine, puisque, à moins de changements à la formule de l'événement, il ne se classe pas.

Les Canadiens dans le top

Chez les hommes, le grand champion de l'épreuve est l'Américain Cameron Naasz. C'est lui qui avait d'ailleurs remporté le Ice Challenge de La Sarre. La 2e place est revenue à un Canadien.

Quatre Canadiennes sont montées sur le podium de la finale féminine. C'est la Québécoise Maxie Plante qui a terminé 2e.

Plusieurs milliers de personnes ont assisté aux compétitions de patinage extrême aux abords des écluses du canal Rideau.