CulturAT rayonne partout dans le monde

La démarche CulturAT sera reconnue mondialement à la fin du mois.

Elle fera l'objet d'une présentation lors de la Global Conference on Jobs & Inclusive Growth: Partnerships for Sustainable Tourism.

La directrice générale de Tourisme Abitibi-Témiscamingue, Randa Napky, a été invitée à donner un atelier sur la culture comme outil de développement durable.

Elle estime qu'une telle visibilité aura de multiples avantages:

«Si on réussi à se positionner vraiment comme une destination à étudier et à regarder aller, les représentations de CulturAT sur l'échiquier du tourisme international vont se multiplier et ça, ça va assurément donner une grande visibilité à la région». 

Depuis 5 ans, CulturAT mobilise l'Abitibi-Témiscamingue et rend le territoire plus attractif et accuillant en misant sur la culture comme source d'action et de fierté collective.

Depuis 2012, plus de 450 projets et initiatives ont été réalisés dans le cadre de CulturAT.

De plus, 60 municipalités, 7 conseils de bande et 17 organismes de développement ont signé la charte de participation

Selon un récent sondage Léger, 91 % des Témiscabitibiens considèrent la démarche comme un projet de société.

La Global Conference on Jobs & Inclusive Growth, organisée notamment par l’Organisation Mondiale du Tourismem se tient du 27 au 29 novembre prochain à Montego Bay, en Jamaïque.

Randa Napky sera accompagnée du professeur en gestion du tourisme à l’École des sciences de la gestion de l’UQAM et directeur du Centre d’excellence des destinations, François Bédard.

*Avec la collaboration d'Anthony Martineau