De quoi parlera-t-on en 2018?

De quoi sera composé l'univers médiatique québécois en 2018?

Difficile à dire, puisque l'année est jeune et que personne n'a de boule de cristal.

Le président d'Influence Communication, Jean-François Dumas, y va tout de même de quelques prédictions.

« On va s'intéresser aux Jeux olympiques qui s'en viennent, ça, c'est clair. On va beaucoup s'intéresser à la question du dopage, l'exclusion de la Russie, ça aussi, on va en parler abondamment. On va parler des élections au Québec, on va avoir une année électorale, il va y avoir certainement une couple de scandales, comme à chaque année, qui vont frapper le Québec. Déjà là, vous avez trois ou quatre nouvelles qui vont composer le top 10 de l'année. »

Et le Canadien?

Et côté sportif, est-ce que le Canadien de Montréal retiendra l'attention?

Pas tant que ça, selon Jean-François Dumas.

« Probablement qu'on s'entend que ce n'est pas le Canadien qui va gagner la Coupe Stanley cette année. Donc le Canadien ne dominera pas autant qu'il peut dominer normalement. D'ailleurs, la preuve, cette année en 2017, le Canadien a accusé une baisse d'intérêt de 20 % dans les médias au Québec. Malgré ça, 30 des 50 personnes les plus médiatisées cette année au Québec jouent au hockey ou sont entraineur dans la Ligue nationale de hockey. »