Déclaration de P. Couillard sur les raisons de la baisse du fardeau fiscal: la saga se poursuit

La déclaration de Philippe Couillard plus tôt cette semaine expliquant les raisons de la baisse du fardeau fiscal des québécois continue de faire réagir. 

Philippe Couillard avait lancé mardi, dans un rassemblement militant de la Vieille-Capitale, que l'allègement fiscal et les chèques de 100$ remis aux familles consituaient simplement un juste retour des choses, car le Québec se portait bien. 

Selon lui, le gouvernement disposait d'un surplus et devait redonner cet argent aux citoyens, car, ultimement, c'était le leur.

François Legault avait sauté sur l'occasion pour lancer que ce discours était une preuve indéniable que le premier ministre avait pris beaucoup trop d’argent dans les poches des Québécois.

Aujourd'hui, le député d'Abitibi-Est, Guy Bourgeois, a répondu au chef caquiste: 

«Je pense que monsieur Legault aurait besoin de regarder adéquatement la dynamique économique. Il comprendrait que lorsqu'on gère avec rigueur, qu'on élimine les facteurs de risque, ça nous donne de meilleurs résultats au niveau financier parce que les cotes de crédit s'améliorent. Ça, ça nous donne automatiquement des économies substantielles et on peut en faire bénéficier tout le Québec.»