Déjà 60 % de l'objectif atteint pour la Fondation hospitalière de Rouyn-Noranda

La Fondation hospitalière de Rouyn-Noranda a déjà amassé, la première année, 60 % de son objectif de financement pour 2016-2017.

En assemblée générale hier (mardi), l'organisme a révélé avoir amassé 265 200 $ en date du 31 décembre.

C'est très encourageant pour la Fondation, qui sollicite pour rehausser le bloc opératoire avec l'achat de deux appareils d'anesthésie et de trois tables d'opération.

3 600 interventions chirurgicales sont réalisées chaque année à Rouyn-Noranda.

La campagne Mammo-Défi de l'an dernier a permis d'équiper complètement la salle de mammographie.

Mais ce n'est pas tout, énumère la directrice générale de la Fondation, Stéphanie Thuot.

« [On a investi] dans d'autres secteurs, entre autres au CLSC pour un capteur digital, au département de psychiatrie et santé mentale, on a fait l'acquisition de jaquettes, de couvertures sécuritaires, d'appareils pour signes vitaux. Aussi, à la salle d'urgence, on a acheté un tonomètre, pour un total de 682 329 $ d'investi à l'hôpital en 2016. »

Les donateurs ont été vraiment généreux en 2016, se réjouit Stéphanie Thuot.

« Toutes les causes sont bonnes, mais nos gens connaissent bien la Fondation, savent comment les fonds sont utilisés, et tout le monde a besoin du centre hospitalier. Tout le monde va passer, un jour où l'autre, à l'hôpital, en fait on y passe dès notre naissance. La cause est là, les gens y croient et ce qu'on veut, c'est un hôpital bien équipé et des services de qualité. »

En cette Semaine de l'action bénévole, la Fondation reconnait le travail de ses 125 bénévoles, surtout impliqués dans le porte-à-porte.

Les prochaines activités de financement sont le tournoi de golf, le 12 juin prochain, et la campagne porte-à-porte, à l'automne.

C'est sans oublier le Défi Maroc, en 2018, pour lequel trois fondations de la région ont besoin de 20 participants.