Denis Savard : autre report

Accusé de crimes concernant la drogue et le gangstérisme, le Rouynorandien Denis Savard ne saura pas avant encore quelques semaines s'il sera libre le temps de son parcours judiciaire.

Son avocat, Me Alain Leclerc, devra prendre connaissance de la preuve contre son client dans les prochains jours, et l'étape de l'enquête sur remise en liberté est repoussée au 21 février.

Savard, 46 ans, n'a toujours pas le droit de communiquer avec les huit coaccusés de l'opération Oxyder.

Il a adressé la parole au juge Jacques Ladouceur à quelques reprises lors de son bref passage au tribunal ce matin (mardi).