Denis St-Pierre reconnu coupable de délit de fuite mortel

À Rouyn-Noranda, Denis St-Pierre aurait envoyé un texto à la conjointe de Claude-Olivier Tanguay le soir où il l'a écrasé à mort pour lui dire que tout allait bien.

L'homme de 45 ans a été reconnu coupable jeudi dernier de délit de fuite ayant causé la mort.

En septembre 2012, intoxiqué, St-Pierre a écrasé à mort son ami Claude-Olivier Tanguay, 28 ans, dans le quartier Beaudry, avant de quitter les lieux.

Selon le Journal de Montréal, il aurait ensuite appelé la conjointe de Tanguay, mais elle n'aurait pas compris ses propos.

Par texto, il lui aurait ensuite dit que tout allait bien et qu'elle pouvait aller se recoucher.

Le 15 septembre, les policiers avaient retrouvé la victime inconsciente en bordure du chemin Chiasson. Il est décédé à l'hôpital des suites de ses blessures.

La même nuit, Denis St-Pierre a été arrêté pour conduite avec les facultés affaiblies. Son taux d'alcoolémie était de trois fois la limite permise.

Les deux hommes avaient passé la soirée ensemble à boire avec d'autres amis dans un garage avant de décider d'aller se coucher. St-Pierre a dit avoir consommé une quinzaine de bières.

Denis St-Pierre connaîtra sa sentence le 29 mai.