Des accusations s'ajoutent pour Konan Kistabish

Trois nouveaux chefs d'accusation s'ajoutent au dossier de Konan Kistabish.

L'homme de 28 ans est accusé d'introduction par effraction chez Meubles Branchaud, à Rouyn-Noranda, d'y avoir volé pour moins de 5 000 $ de meubles et d'avoir eu en sa possession des biens volés.

Les événements remontent au 3 août dernier, soit la veille de son arrestation.

Il est déjà accusé de vol qualifié et de menaces de causer la mort, ainsi que de bris de sursis, pour des événements survenus le 4 août au Dépanneur Windsor et au Morasse Poutine.

Dans ces dossiers, les avocats attendent toujours les rapports balistiques, afin de savoir si l'arme à feu utilisée était réelle ou une imitation.

Konan Kistabish est en détention préventive. Il sera de retour en cour le 22 janvier.