Des expositions qui font rayonner la région au Musée minéralogique

Le Musée minéralogique de l'Abitibi-Témiscamingue, à Malartic, présente deux expositions d'envergure qui feront rayonner la région.

 

Dès aujourd'hui et jusqu'à la fin septembre, vous pouvez y voir Ici et plus loin encore, une exposition photo qui présente 16 entreprises abitibiennes qui exportent leur savoir-faire.

C'est donc une seconde vie qui est donnée au projet de la Chambre de Commerce de Val-d'Or, du 48e Nord international et du Ministère de l'Économie et de l'Innovation.

« On exporte cette exposition-là, vous allez me dire qu'on ne l'exporte pas loin, juste à Malartic, mais oui , on l'exporte très loin parce que nous, au cours de l'été, on va recevoir environ 10 00 touristes, qui vont pouvoir prendre connaissance de tout le dynamisme qu'on a ici en région. »

-  Jean Massicotte, directeur du Musée minéralogique

L'Exposition minière et forestière revient maintenant aux deux ans et sera présentée les 12 et 13 juin prochains, au Centre Michel-Brière. Pour une 26e édition, les représentants industriels de partout pourront y voir les plus récentes innovations du milieu.

De gauche à droite : Jean Massicotte directeur du musée, Magali Desjardins; Mine Canadian Malartic, Chantal Moore; coordonnatrice de l’exposition minière et forestière de Malartic; Martin Ferron, maire de Malartic

Gracieuseté. De gauche à droite : Jean Massicotte, directeur du musée; Magali Desjardins, Mine Canadian Malartic; Chantal Moore, coordonnatrice de l’exposition minière et forestière de Malartic; Martin Ferron, maire de Malartic

Ces différentes expositions permettent de valoriser ces industries, estime Jean Massicotte.

« On s'aperçoit qu'il y a beaucoup de gens, même ici en région, qui connaissent peu l'industrie minière et forestière. On se fait un devoir justement, par le biais des différentes expositions, de bien représenter puis exposer le domaine. »

- Jean Massicotte, directeur

11 musées agréés

11 de nos institutions sont maintenant officiellement agréées par le ministère de la Culture pour les cinq prochaines années, dont le Musée minéralogique.

Cette attestation de qualité confirme que l'endroit est d'intérêt public et qu'il garantit l'accès à la population à des lieux culturels qui respectent les standards établis.

C'est une fierté pour le directeur Jean Massicotte, alors que ça ouvre la porte à des subventions gouvernementales intéressantes.

Parmi les autres institutions muséales agréées, notons le Centre d'exposition de Val-d'Or et la Cité de l'Or, la Corporation de la Maison Dumulon et le Musée d'art à Rouyn-Noranda, ainsi que le Fossilarium de Notre-Dame-du-Nord. 

De plus, l'agrément reconnait les efforts de mise en valeur du patrimoine de ces musées, dédiés à l'art, au patrimoine et à la science.

Au total, 149 institutions au Québec ont été agréées.