Des organismes d'ici déposent un mémoire sur l'environnement

Le Conseil régional de l'environnement de l'Abitibi-Témiscamingue (CREAT) et la Société de l'eau souterraine Abitibi-Témiscamingue (SESAT) déposent un mémoire conjoint de 43 recommandations.

C'est que Québec actualise son régime d'autorisation environnementale.

Tous les règlements datant d'avant mars 2017 sont soumis à une consultation publique.

Nos deux organismes régionaux ont analysé plus spécifiquement quatre projets de règlements ayant des impacts ici.

Ils espèrent surtout un resserrement des normes, entourant notamment les activités des minières et des sablières.

L'objectif est qu'elles soient adaptées aux réalités régionales, explique la directrice générale du CREAT, Clémentine Cornille.

« On souhaitait aussi soulever des enjeux qui sont propres à la région, comme le fait que nous sommes situés en tête de deux bassins versants importants, et également, nous avons une présence de nombreux eskers et de divers milieux humides. »

Pour consulter le mémoir, CLIQUEZ ICI.