Des problèmes au poste mixte de Val-d'Or

Le poste de police mixte de Val-d'Or peine toujours à embaucher des policiers autochtones.

Selon RDI, le recrutement est si difficile que des approches ont été tentées dans des communautés autochtones au Québec, ce qui a déplu à certains dirigeants.

Le directeur de la police de Wendake, Daniel Langlais :

«On ne peut pas se départir de policiers qu'on n'a pas.  On est déjà à court de ressources, on doit procéder à des embauches, mais c'est difficile présentement».

L'ouverture du poste sur la 4è Avenue à Val-d'Or, d'abord prévue en janvier, a été maintes fois repoussée.  Il y aurait présentement certaines activités, mais la Sûreté du Québec refuse de commenter pour l'instant.