Des réactions à la visite de Benoit Charette

Benoit Charette, ministre de l'Environnement, en visite à Rouyn-Noranda pour jaser des émissions d'arsenic.

Le passage en région du ministre de l'Environnement génère son lot de réactions.

Le ministre est venu en personne évaluer le dossier du rejet d'arsenic dans l'air de la Fonderie Horne, rappelant qu'une cible devait être atteinte pour 2021.

La députée solidaire de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, estime que la norme québécoise doit être respectée par toutes les entreprises, dont la Fonderie Horne et qu'il serait inacceptable de maintenir le statu quo.

De son côté, le Comité Arrêt des rejets et émissions toxiques s'indigne de sa rencontre avec le ministre Charette.  Selon le Comité, le ministre a sorti sa cassette et il parle des deux côtés de la bouche.