Deux postes coupés au Centre des R.O.S.É.S de l'A-T d'ici mars prochain?

Le Centre des R.O.S.É.S de l'A-T pourrait devoir couper deux postes d'ici mars prochain. 

Le gouvernement fédéral, qui finance l'organisme depuis 2003, a annoncé l'an dernier qu'il n'allait plus contribuer à compter de 2018. 

Selon ce que nous a rapporté Brigitte Laliberté, la directrice générale du Centre, c'est l'intervenante en prévention et l'intervenante de soutien qui devraient écoper. 

Les impacts négatifs seront nombreux selon la directrice:

«En ayant cette importante coupure-là, c'est surtout dans la prévention qu'on va devoir couper. Ce qui fait peur , c'est qu'on est connus de nos partenaires. Ils vont continuer de nous demander, mais on va peut-être devoir évaluer à la pièce pour déterminer ce qu'on est aptes à faire.»

Entretemps, la Journée mondiale du Sida a lieu demain et l'établissement rappelle que chaque année, de nouvelles personnes reçoivent un diagnostic de séropositivité. 

Selon le Centre, ces nouvelles infections sont majoritairement dues au fait qu’un grand nombre de personnes ne savent pas qu’elles sont infectées par le VIH/Sida et ne prennent pas de traitement.