Difficile de recruter des bénévoles?

En cette Semaine de l'action bénévole, on souhaite reconnaître la richesse que représente cette implication au sein de la communauté.

Des milliers de personnes donnent de leur temps pour les autres, sans rien attendre en retour.

C'est une belle mission, nous dit la directrice générale du Centre de bénévolat de Rouyn-Noranda, Kathleen Baldwin.

« C'est notre responsabilité citoyenne de s'impliquer dans notre milieu, l'action bénévole, il y a quand même beaucoup de gens qui font partie des conseils d'administration ou s'impliquent dans diverses activités. C'est en donnant un peu de son temps qu'on fait la différence. »

Malgré cela, certains organismes peinent tout de même à trouver des gens pour effectuer certains travaux, ajoute-t-elle.

« Au niveau communautaire, l'ensemble des organismes a quand même de la difficulté parce que la programmation va souvent s'appuyer sur l'action bénévole pour fournir des services, donc c'est majoritairement à ce niveau-là qu'il y a de la difficulté. »

Kathleen Baldwin estime qu'il manque aussi de bénévoles pour des services à domicile pour les personnes âgées.

Le Centre de Rouyn-Noranda a son Guichet Bénévolat, où sont publiés les besoins des organismes.

Du côté du Centre de bénévolat de la Vallée-de-l'Or, on nous dit qu'on est constamment en recrutement, surtout pendant les vacances d'été, mais que sinon, les besoins sont majoritairement comblés pour les activités gérées par le Centre.

À l'échelle de la province, on estime que 32 % de la population s'implique bénévolement.