Dix ans de prison pour Stéphane Trudel

Le Valdorien Stéphane Trudel plaide coupable d'homicide involontaire sur Daniel Dubois et passera les cinq prochaines années derrière les barreaux.

Ça s'ajoute à l'équivalent de cinq ans déjà purgé depuis le 4 novembre 2014, soir des événements devant le bar Red Light, à Val-d'Or.

Ce soir-là, Trudel et Dubois se sont chamaillés et insultés, avant que Trudel ne tire Dubois avec un fusil de calibre .12.

Trudel aurait pu tenter de plaider la légitime défense, mais a préféré régler avant le procès.  Son avocate, Me Marie-Hélène Giroux :

«La provocation aurait permis de réduire l'accusation, une défense de provocation.  Mais avant le procès, on a choisi d'enregistrer le plaidoyer d'homicide».

- Me Marie-Hélène Giroux

Samuel Deschênes, Bell Média

Ce qui chagrine le plus la soeur de la victime, Édith Dubois, c'est que Trudel a longtemps été un ami de la famille :

«C'est encore pire.  Cette personne-là, on l'a hébergé, on l'a nourri, on a tout fait.  Il faut vraiment être déconnecté pour faire des affaires de même.  On va laisser le karma faire son travail».

- Édith Dubois

Samuel Deschênes Bell Média

L'accusation initiale de meurtre au premier degré avait été réduite à meurtre au deuxième degré par un juge.  C'est finalement le moins grave des trois scénarios qui se matérialise.  Ce n'est ni fréquent ni rare, selon la procureure de la Couronne, Me Andrée-Anne Gagnon :

«Chaque dossier a ses particularités.  Celui-ci a pu se justifier, soit en vertu du Code criminel ou des faits entendus».

- Me Andrée-Anne Gagnon

Samuel Deschênes, Bell Média

Stéphane Trudel a aujourd'hui 38 ans.