Du cannabis médical pourrait pousser à Ste-Germaine

Après Lebel-sur-Quévillon et St-Mathieu-d'Harricana, voilà qu'une usine de production de cannabis médical devrait s'installer à Ste-Germaine-Boulé, en Abitibi-Ouest.

Les frères Alexandre et Maxime Bégin travaillent à fonder Cannabis Abitibi dans leur patelin.

Ils vont bientôt déposer leur demande de permis de production officiel auprès de Santé Canada. Les documents sont presque complétés.

Ce projet permettrait la création d'une trentaine d'emplois au départ.

Le président de Cannabis Abitibi et agriculteur de métier, Maxime Bégin, explique son intérêt.

« C'est un créneau qui est nouveau, c'est un modèle d'affaires qui est en effervescence. Ce n'est pas facile non plus, c'est un gros défi, mais on voyait une bonne opportunité de diversifier notre économie et offrir des salaires de qualité. »

Un endroit approprié

Cannabis Abitibi espère pouvoir satisfaire à la demande croissante pour ce produit.

Si tout va bien, les entrepreneurs prévoient la construction cet été ou cet automne.

Maxime Bégin explique qu'ils cherchent maintenant un terrain dans un endroit approprié.

« On va trouver un terrain qui va satisfaire aux exigences de la municipalité, on veut être quand même en retrait du secteur urbain, on ne veut pas nuire, on ne veut pas être proche des écoles, on va tout faire pour être discrets. Ça doit avoir surpris les gens, mais je pense que ça devrait être positif au niveau de l'opinion publique. »

Appui de la municipalité

On parle d'un projet de plusieurs millions de dollars, mais le montant final n'a pas été dévoilé.

La municipalité de Ste-Germaine Boulé accueille positivement le projet, nous dit le maire, Jaclin Bégin.

« Au niveau du conseil municipal, il y a eu beaucoup de discussions, mais on a été rassuré avec les promoteurs que ça se ferait dans des lieux qui vont être adéquats pour nous. On est en accord avec le projet. »

Cannabis Abitibi pourrait représenter des retombées économiques importantes pour la municipalité.

Une entraide dans le milieu

Les entrepreneurs visent la production de cannabis et ses dérivés, comme l'huile de CBD, un traitement notamment pour les maladies chroniques.

L'organisateur du Ice Challenge de La Sarre et entrepreneur, Ludovic Bruneau, est aussi impliqué dans le projet.

L'entraide est bien présente dans ce nouveau milieu. Maxime Bégin est un ami personnel de Keven Boisvert, qui travaille sur sa propre usine de production à Lebel-sur-Quévillon.

Ce dernier l'a conseillé pour se démarrer, et a aussi conseillé les entrepreneurs de Médicanna, à St-Mathieu-d'Harricana.