Entente de principe entre la Caisse Desjardins de Rouyn-Noranda et ses syndiqués

Une entente de principe est survenue entre le personnel syndiqué de la Caisse Desjardins de Rouyn-Noranda et l'employeur  en vue du renouvellement de la convention collective.

 

Les quelque 70 membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses de la Caisse populaire de Rouyn-Noranda ont entériné le tout en majorité assemblée générale hier (mercredi).

Les deux partis ont convenu que les détails de l'entente d'une durée de cinq ans ne seraient pas dévoilés, mais qu'elle était satisfaisante pour tous. Elle est rétroactive donc sera en vigueur jusqu'en 2022. Les employés étaient sans convention collective depuis 17 mois.

« Je pense que l'entente est satisfaisante pour les deux parties. Il n'y a pas nécessairement de gains ou de pertes, mais pour les deux côtés, je pense que c'est bénéfique. Le conciliateur a joué son rôle dans le dossier. »

- la présidente du Syndicat, Isabelle Frelas

Audrey Folliot, Bell Média. Isabelle Frelas, la présidente du Syndicat des travailleurs et travailleuses de la Caisse populaire de Rouyn-Noranda (archives).

La grève est maintenant terminée. 16 jours ont été utilisés au total, soit un en novembre puis 15 d'affilée dans les dernières semaines.

Toutefois, la Caisse Desjardins de Rouyn-Noranda demeure fermée aujourd'hui (jeudi) afin que les employés puissent se préparer accueillir les gens en bonne et due forme. L'horaire habituel reprendra donc (demain) vendredi.

De son côté, la Caisse a émis un communiqué pour annoncer l'entente et a préféré ne pas faire d'autres commentaires.