Érick Tanguay, finalement arrêté, demeure détenu

Érick Tanguay

Après une cavale de quatre ans, le Valdorien Érick Tanguay demeure détenu au moins jusqu'au 29 août, date de son enquête sur remise en liberté. L'homme de 36 ans est suspecté d'avoir été à la tête d'un réseau de drogue démantelé dans l'Est de la région en 2015. Il était recherché depuis.

Tanguay a été épinglé en République dominicaine, là où il s'était réfugié depuis que la police le cherchait. Il avait possiblement aussi commis un crime là-bas, puisqu'il avait été capturé par la police.

« Il y avait une plainte qui avait été sortie par voie de mandat d'arrestation depuis le 19 juin 2015. Effectivement, depuis ce temps, M. Tanguay était recherché. Il a été arrêté au cours des derniers jours. Il se trouvait à l'extérieur du Canada. Il a comparu au Québec la semaine dernière et maintenant à Val-d'Or, aujourd'hui. À partir de maintenant, le processus judiciaire va poursuivre son cours. »

-Me Jonathan Tondreau, procureur de la Couronne

Même si la question a été posée, on ignore pourquoi il a fallu autant de temps à la justice dominicaine pour transférer Tanguay en Abitibi. Ce n'est pas impossible que l'individu ait eu à purger une peine de prison là-bas, mais Énergie n'a pas pu obtenir de confirmation.

La SQ, Interpol, la GRC, l'ambassade canadienne en République dominicaine et les autorités de ce pays ont aidé à le traduire devant la justice.

La majorité des autres coaccusés dans cette rafle de 2015 ont écopé de peine variant entre trois et six ans.