Erin Weir expulsé du caucus du NPD

Le député néodémocrate de la Saskatchewan, Erin Weir, est expulsé du caucus.

Son chef, Jagmeet Singh, a pris cette décision en raison des commentaires qu'a faits le député, ces derniers jours, à propos des résultats de l'enquête interne sur des allégations de harcèlement.

En plus de les contester, le député de Régina-Lewvan aurait dévoilé des détails permettant d'identifier la plaignante.

Le chef, Jagmeet Singh, lui a proposé un processus de réhabilitation au sein du caucus, mais cette tentative a échoué.

« Je ne peux pas avoir confiance dans une voie  de réhabilitation à cause de ces actions qui montrent que c'est clair qu'il n'accepte pas responsabilité pour ce que l'enquête a trouvé. »

Rappelons qu'Erin Weir était suspendu depuis le déclenchement d'une enquête interne, en février dernier.

Celle-ci faisait suite à un courriel de la députée néodémocrate d'Abitibi-Témiscamingue, Christine Moore.

Elle avait informé le caucus des agissements présumés de Weir après que plusieurs femmes, dont des employées, lui aient rapporté avoir été harcelées.

L'enquête aurait  démontré que plusieurs des allégations étaient fondées que le député aurait failli à « lire les signaux non verbaux dans des situations sociales ».