EXCLUSIF "Presque" personne n'a voulu aider La Piaule

La maison d'hébergement La Piaule de Val-d'Or n'a pas pu compter sur beaucoup d'aide lors d'un événement survenu il y a deux semaines.

Info Énergie a appris que, le 13 octobre dernier, elle a dû fermer en raison d'un problème de punaises de lit.

La direction a cherché des salles à louer à Val-d'Or pour faire dormir ses pensionnaires, mais s'est heurtée à des refus.

Il aura fallu l'intervention de l'UQAT, qui a gentiment prêté son gymnase.

Entre-temps, La Piaule a fait nettoyer son bâtiment et mis en place un protocole.  La directrice, Anne-Marie Charland :

"Les punaises se transportent dans les valises et les sacs.  On veut mettre en place un processus de quarantaine.  Dès que les gens arrivent, on garde leurs affaires dans des sacs".

La Piaule recevra de l'aide financière pour compenser les dépenses engendrées par la décontamination, notamment grâce au CISSS, à la Ville et au député provincial, Guy Bourgeois.

Le Dortoir cherche aussi à mettre la main sur des gros congélateurs via des dons de la population.