Feu vert pour le projet d'école alternative de Rouyn-Noranda

Après plus de cinq ans de discussions, le projet d'école alternative à Rouyn-Noranda reçoit le feu vert de la commission scolaire.

Les classes seront situées au Centre Élisabeth-Bruyère, et ce, dès la rentrée de septembre prochain.

Les 18 élèves inscrits au préscolaire y feront leur entrée. Pour le deuxième cycle, la CSRN a reçu 21 demandes pour 20 places.

À moins d'un désistement, les élèves seront donc choisis par tirage au sort après l'évaluation des dossiers.

Tous les parents concernés seront contactés personnellement.

La directrice des Services éducatifs à la Commission scolaire de Rouyn-Noranda, Anne-Frédérique Karsenti, explique ce qui reste à faire d'ici à l'ouverture.

« On va se réunir avec les parents pour écrire un aperçu de ce que pourrait être notre projet éducatif. On va prioriser la cour d'école, on va regarder ce qu'on peut faire d'ici septembre pour assurer la sécurité de nos élèves. On va mettre en place l'horaire de l'école et on va mettre aussi en place le service de garde. »

La majorité des services aux élèves offerts à la CSRN le seront aussi au projet d'école alternative, ajoute-t-elle.

« On va avoir, comme dans chacune des écoles primaires, un pourcentage d'éducateurs et d'orthopédagogie, donc s'il y a des élèves qui ont, du moins, certains besoins particuliers, on va pouvoir les aider et les soutenir là-dedans. On n'a pas de classe spécialisée par contre. »

La CSRN a rencontré à trois reprises un des fondateurs des écoles alternatives au Québec, ainsi que les directions des écoles de Val-d'Or et Amos pour bien structurer le projet.

Cinq ans de travail

La porte-parole du comité de parents derrière ce projet, Staifany Gonthier, accueille avec joie la nouvelle.

Les discussions en vue de ce projet ont commencé il y a cinq ans.

« Il y a des gens qui, malheureusement, sont déménagés même [depuis le début du projet], qui ont changé de ville. On a commencé ça, on commençait nos familles. On est vraiment contents d'avoir pu mettre le doigt sur un besoin que les parents de la Ville de Rouyn-Noranda avaient et de se rendre compte que ce besoin va être réalisé grâce aussi à la commission scolaire qui a mis beaucoup d'efforts. »

Dans les années à venir, ces classes évolueront vers des classes de 3e-4e année et 5e-6e année, pour qu'à terme, le niveau primaire en entier soit offert.

Une école alternative demande une implication significative des parents. On parle d'environ 4h par mois qui doivent être investies pour accompagner les enseignants.

Ce sont les méthodes d'enseignement qui diffèrent, même si les instituteurs doivent se plier au programme de formation du ministère de l'Éducation.