Fin de match gâchée pour les Huskies dimanche

Il y aura un septième et dernier match à cette série de premier tour entre les Huskies et le Phoenix de Sherbrooke.

La meute a perdu 4-3 en prolongation sur la route, dimanche, la série étant maintenant égale 3-3.

Mais l'issue de ce match aurait pu être bien différente, alors que l'attaquant Rafaël Harvey-Pinard s'est fait casser le nez par Luke Green en début de prolongation.

Ce dernier lui a asséné un coup de bâton au visage alors qu'il était devant un filet désert... et les arbitres n'ont pas donné de punition.

Quelques secondes plus tard, Marek Zachar comptait et donnait la victoire au Phoenix.

L'entraineur-chef des Huskies était furieux contre les arbitres. Gilles Bouchard s'est présenté devant les médias avec le blessé.

« Il a mangé un coup direct dans la face, et ça d'habitude, c'est 4 minutes automatique. C'est ça qui est plate là-dedans. Ils [les arbitres] m'ont dit qu'ils ne l'ont pas vu, personne ne l'a vu, il s'en allait mettre la rondelle dans le but, ils regardaient où, ils sont quatre! C'est un non-sens! Qui a décidé du sort de cette game-là? Ce n'est pas nous autres. »

Voyez tout ce que Gilles Bouchard avait à dire:

Le match de Rafaël Harvey-Pinard

Sans ce coup, Rafaël Harvey-Pinard aurait connu un match historique. Il avait déjà un tour du chapeau à son actif, avec deux buts en avantage numérique.

Il a été le seul buteur du match et a forcé la tenue d'une prolongation avec un but à 20 secondes de la fin. Malgré sa blessure, il sera sur la glace mardi soir.

Peter Abbandonato a, pour sa part, une passe sur chacun des buts.

Le match de vendredi a été difficile, mais la meute l'a emporté 4-1.

Gilles Bouchard croit qu'après un tel week-end, ses joueurs feront tout pour gagner.

« C'est sûr que c'est des choses qui peuvent motiver nos joueurs, mais ce qu'ils veulent avant tout, c'est gagner. Ils vont tout faire pour gagner, ça c'est sur et certain. On va être prêts à jouer mardi, ne vous inquiétez pas! »

Les Huskies auront besoin du 7e joueur mardi soir, dès 19h.