Financement recherché pour le projet de piste multisports à La Sarre

Croquis du projet de relance de la piste d'athlétisme de La Sarre, tiré de l'animation réalisée par Éric Godbout

Le Comité de relance de la piste d'athlétisme (CRPA) de La Sarre travaille toujours très fort pour trouver des partenaires financiers majeurs.

 

Le projet de site multisports de 2 M$ a été officiellement présenté il y a six mois. Le quart du projet est déjà financé.

La piste existante sera partiellement déplacée dans le stationnement du programme de camionnage du Centre de formation professionnelle, derrière la Cité étudiante Polyno.

Il y aura une piste d'athlétisme synthétique à six couloirs, qui permet aussi les épreuves de saut et de lancer. Au centre, il y aura un terrain multisports gazonné pour le soccer et le football, notamment. Vous pouvez d'ailleurs visionner une animation du projet.

Le Comité sollicite déjà les entreprises avec un objectif de 375 000 $, sous la présidence d'honneur de Guillaume Marquis de Métal Marquis. Il y aura éventuellement une campagne de financement auprès du public.

Les membres du Comité de relance de la piste d'athlétisme (CRPA) espèrent réaliser le projet de site multisports à La Sarre d'ici l'automne 2020.

Audrey Folliot, Bell Média. Les membres du Comité de relance de la piste d'athlétisme (CRPA) espèrent réaliser le projet de site multisports à La Sarre d'ici l'automne 2020. Gilles Rochette, au centre.

« C'est sur que le défi qu'on a, c'est les ressources limitées avec une population pas non plus très grande. Mais c'est une infrastructure qui va bénéficier à toute la communauté et qui va être accessible gratuitement, c'est ce qu'on espère. C'est un sport qui n'est pas dispendieux, vous mettez vos espadrilles et vous allez marcher, vous allez courir. »

- Gilles Rochette, vice-président du Comité de relance

La Ville et la Commission scolaire du Lac-Abitibi ont aussi déjà contribué.

Le projet sera de nouveau soumis au ministère de l'Éducation dans l'espoir d'obtenir des subventions, alors qu'il a été refusé la première fois vu la forte demande. 

Allumer la flamme de l'athlétisme chez les jeunes

L'ancienne piste, construite en 1972, est désuète et souvent inondée.

C'est tout de même là que Gilles Rochette a commencé sa carrière en athlétisme. D'abord athlète pendant 10 ans puis entraîneur, l'homme de 57 ans originaire de Dupuy est aujourd'hui juge de niveau international depuis 28 ans. Il sera d'ailleurs arbitre de piste lors de la tenue du Championnat canadien d'athlétisme à Montréal, du 25 au 28 juillet.

Mais plus encore, le week-end d'avant, il sera le premier Québécois à être arbitre des départs aux Jeux de la North American, Central American and Caribbean Games à Toronto. Il le sera aussi en août aux Jeux de la légion Canadienne, en Nouvelle-Écosse et rêve d'être juge officiel aux olympiques en athlétisme.

Gilles Rochette en 2013 lors des Jeux du Canada.

Gracieuseté. Gilles Rochette en 2013 lors des Jeux du Canada.

Gilles Rochette estime qu'il ne serait pas rendu là sans ce type d'infrastructure près de chez lui.

« Cette installation-là est importante pour permettre à des jeunes, à des gens, de réaliser leur objectif personnel. Moi, j'ai eu l'occasion, dans ma jeunesse, de m'entraîner là, de faire des compétitions, et je peux dire que grâce à ça, je suis rendu où je suis rendu aujourd'hui. »

- Gilles Rochette, juge en athlétisme

Un nouveau club d'athlétisme a récemment vu le jour à La Sarre et bénéficierait sans doute du projet. D'abord prévue pour 2020, le Comité est réalise et estime que la nouvelle installation pourrait être livrée pour 2021.