FRAUDE: restez à l'affut des messages louches

Les différents corps de police vous invitent à la prudence en ce mois de prévention de la fraude.

La cyberfraude connait une hausse importante, alors que la contrefaçon de billets et le vol d'identité sont toujours parmi les stratagèmes frauduleux les plus répandus.

Des gens mal intentionnés envoient aussi des messages louches par texto et même par fax.

Le sergent Jean Tremblay, de la Sureté du Québec, vous donne des conseils pour éviter de vous faire avoir.

« Le fraudeur va essayer d'user de vitesse avec les personnes fraudées, donc c'est jamais d'envoyer d'argent, de ne pas donner d'identité, de renseignements personnels à l'interlocuteur, surtout si on ne le connait pas. Plutôt demander d'avoir un numéro de téléphone et son nom pour le rappeler et prendre des informations. C'est le temps qui peut faire beaucoup la différence entre une fraude et une tentative ratée. »

Les pages Internet officielles ont la mention HTTPS et un cadenas qui indiquent qu'elle est sécurisée. La SQ rappelle aussi de ne jamais cliquer sur un lien qui semble louche dans un courriel.

Signaler peut faire la différence

Signalez tout acte frauduleux à votre service de police local ou contactez le Centre antifraude du Canada.

Ces signalements aident les policiers, lors de l'enquête, à trouver depuis quel secteur la tentative ou la fraude a été effectuée.

Plusieurs activités de prévention sont prévues, notamment dans les écoles et auprès des personnes âgées.

La SQ publiera des informations tout au long du mois sur sa page Facebook et son fil Twitter.