Garderies en milieu familial : mobilisation

Les responsables de services de garde en milieu familial de la région veulent être connus et reconnus.

Des représentants des 350 membres des services subventionnés tiennent une mobilisation à Amos cet après-midi (jeudi).

Ils veulent sensibiliser les parents et résidents à l'importance de leur travail, eux qui accueillent chaque jour des centaines d'enfants.

Les responsables font valoir qu'elles sont formées et supervisées.

La présidente du syndicat, voici Nathalie Baril :

«Depuis la modulation des tarifs des frais de garde, beaucoup de parents ont choisi d'aller au privé.  Plusieurs vont choisir un service en conséquence de comment ça coût plutôt que la qualité du service de garde».