Gazoduq annule ses rencontres à Preissac et La Corne

Gazoduq s'explique sur l'annulation des rencontres d'information avec les propriétaires situés à l'intérieur de la zone d'aménagement projetée du pipeline. La rencontre de ce soir (jeudi) à La Corne est annulée, et celle prévue hier soir (mercredi) à Preissac l'a été à la dernière minute.

 

Gazoduq voulait informer les propriétaires visés des autorisations qui leur étaient demandées.

C'est que l'entreprise réalise actuellement des inventaires de faune et de flore sur les terrains de certains résidents pour réaliser son étude d'impact environnemental.

Toutefois, des citoyens mobilisés contre le projet se sont déplacés à celle de D'Alembert mardi, sans y avoir été invités. Même si elle indique qu'elle a laissé entrer les gens de bonne foi, Gazoduq déplore cette pratique, puisque les citoyens visés n'ont pu obtenir l'information prévue ni échanger dans le respect.

Puisque d'autres citoyens mobilisés ont été encouragés à se présenter en grand nombre aux rencontres à suivre, Gazoduq les a annulées.

« Vous comprenez qu'il est important pour nous de rencontrer les propriétaires, eux ont des préoccupations qui sont propres à leur situation. Le projet traverse leur propriété, donc il est important pour nous d'avoir un espace pour les rencontrer et leur accorder du temps spécifiquement à eux. »

- Frédéric Lepage, chef relations avec la communauté de Gazoduq

Les rencontres seront poursuivies de manière individuelle dans les prochains jours. L'étude d'impact environnemental devrait être déposée à la fin de l'année.

Encore du travail à faire

Des consultations publiques spécifiques liées au tracé projeté se tiendront dans les prochaines semaines.

Avec la mobilisation actuelle, le chef relations avec la communauté, Frédéric Lepage, estime qu'il reste du chemin à faire pour l'acceptation sociale du projet.

« Jusqu'à présent, on a eu de bonnes rencontres. Il y a des échanges qui sont demeurés courtois et productifs, on croit. Mais on est conscients qu'il y a encore beaucoup d'efforts à faire de notre part, notamment pour expliquer en quoi notre projet peut avoir un bénéfice dans la lutte mondiale aux changements climatiques. »

- Frédéric Lepage

Pour tous les citoyens, les résultats des consultations publiques du printemps seront présentés en région en juin.