Hébergement temporaire en santé à Amos

Le Centre intégré de santé de l'Abitibi-Témiscamingue va dégager entre six et huit places d'hébergement transitoire temporaire à Amos.

Elles seront juchées aux Jardins du Patrimoine pour des personnes en perte d'autonomie ou des gens en convalescence.

C'est un contrat d'un an qui pourrait être prolongé.

Adjoint à la direction du soutien à l'autonomie des personnes âgées au CISSS, voici Pierre Laferté :

«Ce type de projet est novateur et est peut-être une réponse aux besoins grandissants de la population âgée de l'Abitibi-Témiscamingue».

- Pierre Laferté

Le CISSS veut faire construire un nouvel édifice d'ici la fin de 2018 pour accueillir cette clientèle.