Iamgold conteste la reconnaissance du Syndrome de Raynaud pour deux mécaniciens

Iamgold a déposé une requête en révision de la récente reconnaissance du Syndrome de Raynaud chez deux mécaniciens par le Tribunal administratif du travail.

Yvan Aumond et Claude Boucher travaillent à la mine Westwood de Preissac et souffrent de cette maladie depuis quelques années.

Le Tribunal a récemment statué que c'était dû à leur exposition aux vibrations au travail, ce que conteste la minière.

Elle reconnait toutefois le Syndrome pour les mineurs.

Iamgold se dit préoccupée par l'apparition de plus en plus fréquente de ce Syndrome et dit assurer une gestion rigoureuse des cas depuis plusieurs années.

Elle indique que l'information médicale sur le sujet est encore limitée, et que cela en complexifie la gestion.

Iamgold ne fera pas d'autres commentaires puisque les dossiers sont devant la justice.

Rappelons qu'avant la reconnaissance du Tribunal, en 2013 et 2014, la CSST avait rejetées les demandes de dédommagements des deux hommes.